hubble telescope, universe, planet earth-1347645.jpg

Quelles avancées espérer avec le remplacement du télescope Hubble par James Webb ?

La fusée Ariane 5 transportant le télescope James Webb a décollé le 25 décembre 2021. Elle est partie depuis Kourou, une ville de la Guyane française. Les experts continuent les dernières mises au point pour qu’elle puisse enfin s’activer. Rappelons que ce nouvel observatoire vient remplacer le célèbre Hubble, envoyé dans l’espace en 1990. Toutefois, quel changement peut-on espérer avec ce nouvel équipement et quelles seront ses principales missions ?

Le plus grand télescope jamais conçu 

Le télescope Hubble a été envoyé dans l’espace en 1990. Il devait servir à photographier l’univers et suivre le mouvement et l’évolution de ses différents composants. Selon les informations relayées par Betway Insider, il était en orbite à 569 kilomètres autour de la Terre. Il présentait une portée de 10 à 15 milliards d’années-lumière.

Son remplaçant, James Webb, a pour sa part une portée pouvant atteindre 13 milliards d’années-lumière. Il se démarque toutefois par la précision des images qu’il envoie. Il sera en orbite autour du Soleil, placé à 1,5 million d’années-lumière de la Terre. Sa mission sera d’explorer les différentes phases du Cosmos afin de remonter à l’origine de l’univers. 

Plus puissant que le mythique Hubble 

Ce nouveau télescope devrait aider les scientifiques dans l’identification des formes de vie éventuelles en dehors du système solaire. Il permettra aussi de détecter de potentiels espaces habitables. Il prendra ainsi le temps d’analyser les exoplanètes et les galaxies lointaines. James Webb a l’avantage de pouvoir voir plus loin que Hubble. Il peut même envoyer des clichés de l’extérieur de la galaxie connue actuellement. 

Les experts espèrent pouvoir atteindre les galaxies qui n’ont jamais pu être photographiées jusqu’alors. Pour rappel, Hubble a pu analyser l’ensemble de la galaxie observable estimée à 94 milliards d’années-lumière.

En 31 ans, il a néanmoins été d’une aide précieuse pour les scientifiques du monde entier. Plusieurs clichés transmis par ce télescope ont permis de réaliser l’évolution des différentes galaxies formant l’univers.

Un événement que l’histoire retiendra 

Hubble a été envoyé dans l’espace en avril 1990, porté par une navette spatiale baptisée Discovery. Trois personnes se sont trouvées à l’intérieur dont le Dr Steven Hawley. Il avait occupé les postes d’ingénieur de vol et en même temps d’opérateur primaire du bras robot. Lorsqu’il fallait détacher et lâcher le télescope dans l’espace, c’était donc lui qui s’attelait à la tâche.

L’astronaute américain n’hésite pas à contacter ses coéquipiers tous les ans à la date d’anniversaire du lancement. Cet échange permet de partager les nouvelles découvertes et de se rappeler cette expérience unique. Il s’agissait effectivement d’un événement inédit à l’époque, Hubble étant le premier observatoire aussi puissant envoyé dans l’espace.

Différentes formations ont été suivies par les membres de l’équipe avant d’arriver à l’étape franchie en 1990. Le Dr Steven Hawley a d’ailleurs fait part de son parcours exceptionnel et inattendu. N’ayant pas choisi d’être pilote de l’armée, il n’a pas été prédestiné à assurer une telle mission. C’est une annonce découverte à l’Université de Californie portant sur un recrutement à la Nasa qui a changé son destin. Il a été rappelé par l’organisme qui a retenu sa candidature. Commençaient alors les formations pour assurer cette mission de grande envergure. Après le lancement en 1990, il a aussi participé à la maintenance du télescope en 1997.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *