Lancement en direct : satellite PACE de la NASA étudie le 6 fév

Lancement le satellite PACE de la NASA à demarré ce 6 février

L’ambitieuse mission PACE (Plankton, Aerosol, Cloud, Ocean Ecosystem) de la NASA prendra son envol depuis la Floride le 6 février, initiant une ère nouvelle dans l’observation de notre planète depuis l’espace. Doté d’objectifs multidimensionnels, le satellite PACE promet de livrer une connaissance inédite des processus écologiques terrestres, depuis les profondeurs des mers jusqu’aux confins de l’atmosphère.

Oceanographie spatiale et surveillance écologique

L’écosystème océanique mondial, couvrant 70% du globe, reste l’une des facettes les moins comprises de notre planète, malgré son influence cruciale sur notre climat, notre alimentation et notre économie. L’exploration océanique a jusqu’à présent été limitée, avec moins de 5% des fonds marins cartographiés. PACE, grâce à son altitude de 676,5 kilomètres, est conçu pour étudier cette vaste étendue, en se concentrant en particulier sur le phytoplancton, ces minuscules organismes qui jouent un rôle clé dans la chaîne alimentaire marine et dans le cycle du carbone.

Jeremy Werdell, scientifique en chef de la mission PACE, souligne que le phytoplancton est responsable de 50% de la production d’oxygène sur Terre, bien que représentant moins de 1% de la biomasse totale comparée à celle des plantes terrestres. En surveillant les mouvements et les concentrations de phytoplancton, le satellite vise à mieux comprendre leur impact sur les pêcheries, l’approvisionnement en eau potable et au-delà, offrant une cartographie détaillée susceptible d’informer sur les zones de potentielle contamination aquatique.

Changement climatique et analyses atmosphériques

En parallèle de son objectif océanographique, PACE se consacre également au suivi de l’atmosphère terrestre. Le satellite se concentrera notamment sur les particules fines, ou aérosols, et leur influence sur le climat et la météorologie. Les aérosols sont omniprésents dans notre environnement quotidien, et leurs interactions avec la lumière solaire peuvent considérablement affecter la formation et l’évolution des nuages, ainsi que les conditions météorologiques.

Avec les changements climatiques qui intensifient la fréquence et la gravité des événements météorologiques, comme les incendies sauvages, PACE fournira des données essentielles pour la prévision et la gestion des catastrophes naturelles. La capacité du satellite à suivre la répartition des aérosols en temps réel peut permettre aux scientifiques de prédire l’évolution de la qualité de l’air et des conditions climatiques avec une précision sans précédent.

Lancement en direct : satellite PACE de la NASA étudie le 6 fév

Applications multidisciplinaires de pace

Le satellite PACE est conçu pour une mission interdisciplinaire ayant des applications éclectiques. Il fournira des données pour l’étude de la végétation terrestre et pourra aider à identifier les zones de stress végétal et les maladies des cultures, devenant ainsi un outil précieux pour l’agriculture et la gestion des ressources naturelles.

Les données de PACE seront également pertinentes pour diverses branches gouvernementales et institutions mondiales, toutes intéressées par une cartographie globale et détaillée des processus écologiques de la Terre. À l’instar du Telescope Spatial James Webb, qui nous révèle les recoins inexplorés de l’univers, PACE promet de dévoiler les mystères de notre propre planète avec une clarté sans précédent.

L’importance de PACE dépasse l’observation scientifique pure; il détient le potentiel de nous informer sur les mesures de protection de notre environnement et de guider les politiques environnementales sur une échelle globale. De même que l’orbiteur de la NASA a récemment repéré le satellite SLIM japonais en difficulté lunaire, illustré sur cette page, PACE se positionne comme un acteur vital dans l’élargissement de notre compréhension de la Terre.